la musique

La musique de danse est différente des autres airs grâce à l'intoxication à l'arsenic et au bandonéon ainsi qu'à la pénurie de tambours. Le bandonéon est en fait un outil de langue allemande qui ressemble à un descendant de l'accordéon et de l'orgue. Jouez sur le plus grand casino ici à propos de ramses book demo. Avantage sur les 100 premiers hommes et femmes ! En fait, votre guitare semblait avoir été conçue pour donner une musique semblable à celle d'un orgue afin que vous puissiez centrer les congrégations communautaires luttant pour fournir un véritable orgue. La réputation du tango en musique populaire sera aussi riche et aussi utile en voyant que danser. L'idée a commencé en utilisant des rythmes faciles joués simplement par des orchestres concernant des danseurs. La meilleure roulette plus poker sur notre site online casino gambling site. Allez-y et profitez de gros bonus ! Après un certain temps, des rythmes beaucoup plus faciles ont évolué vers des rythmes plus techniques.

« Le tango n’est pas réductible à une définition, un répertoire ou même un ensemble de formes musicales. Serpientes le sait, qui bâtit son propre chapiteau sur cette reconstitution particulière de l’expérience humaine et cuisine son petit théâtre viscéral, débordant de nerf et de passion jusqu’à la névrose et à la démence. Post-tango, oui, mais pas à la manière de Gotan Project – Dieu merci ! –, c’est-à-dire sans électro toc. L’objet est baroque et réserve son lot d’étonnements. A découvrir ! »                                                                                                  Les Inrockuptibles

 » Il y a, dans la passion désordonnée qui déborde de toutes les compositions inventives de l’album (Le Bruit de tes talons), dans le gros son rock enragé, plutôt rare dans le tango, dans les sautes d’humeur improvisées et dans les cordes fracassées sur des percussions déchaînées, quelque chose de complètement emballant. »    Télérama, novembre 2016

« La musique de Serpientes est solennelle et puissante, entre Piazzola, Nino Rota et Mr. Bungle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s